Les voitures cabriolet et la sécurité



A l'apparition des premiers modèles de voitures cabriolet, les histoires d'accident et de vies fauchées étaient nombreuses, et la sécurité des voitures cabriolet étaient souvent remise en questions. Qu'en est-t'il des voitures cabriolets actuelles.


A l'époque des premières voitures cabriolet, la sécurité était tellement controversée que le constructeur américain Cadillac avait annoncé en 1976 qu'il allait purement et simplement arrêter de fabriquer des cabriolets après la commercialisation de son modèle Eldorado.
C'est à partir des années 80 que les ingénieurs trouvèrent des moyens de fabriquer des voitures cabriolet plus sûres, si bien qu'à présent ces techniques sont tellement évoluées que l'on peut rouler en toute sécurité au volant d'un cabriolet et oublier toutes idées reçues.

La tenue de route des cabriolets

Tout d'abord, le centre de gravité d'une voiture cabriolet est situé très bas sur la caisse, afin qu'elle reste collée à la route. Il est très rare de voir un cabriolet se retourner et faire des tonneaux. Grâce à un toit très léger (en aluminium ou en alliage par exemple) et une augmentation du poids général de la voiture (le mécanisme de toît et le châssis renforcé y sont pour beaucoup), la probabilité qu'une voiture cabriolet se retourne est faible et reste dans tous les cas moins importante qu'avec une berline traditionnelle.

Des voitures renforcées

Ensuite, la rigidité des montants de pare-brise des cabriolets a été largement renforcée grâce à l'utilisation de matériaux toujours plus efficaces. Ces montants sont faits d'aciers spéciaux qui peuvent supporter des efforts considérables, et son étudiés pour absorber certains chocs.

Des renforts sont également placés judicieusement sur toute la caisse, dans les portières, à l'avant et à l'arrière du véhicule, des arceaux de sécurité au niveau des sièges, et toute une panoplie de systèmes de sécurité active et passive équipent dorénavant pratiquement tous les modèles de voitures cabriolet (airbags, systèmes électroniques d'aide à la conduite et d'anticipation des risques, etc).

Plusieurs systèmes liés à l'agrément et au confort sont de plus en plus présents également (air chaud soufflé derrière la nuque, affichage tête haute, commandes électroniques en tout genre) et contribuent encore à une meilleure sécurité des voitures cabriolet puisqu'elles apportent un bien-être au conducteur.


Au volant d'un cabriolet

Bien entendu, les voitures cabriolets souffriront toujours d'un manque évident lié à leur essence-même: l'absence de toît en mode décapoté. En cas de choc le moyen le plus efficace d'éviter l'éjection en dehors du véhicule reste la ceinture de sécurité. Soyez toujours prudents, respectez le code de la route et les limites de vitesses, ne téléphonez pas en conduisant, ne vous laissez pas distraire, et évitez de laisser des objets lourds ou contendants dans votre cabriolet, en cas de choc ils peuvent être projetés et causer des blessures.



Le fait de conduire une voiture cabriolet à ciel ouvert doit inciter le conducteur à faire plus attention à son environnement, on peut faire le parallèle avec le cyclomotoriste qui est plus à l'affût des dangers pouvant survenir. Si bien qu'au volant d'un cabriolet on doit apprendre à anticiper les actions potentiellement dangereuses.

Enfin , lorsque vous roulez capote ouverte sous un soleil de plomb, pensez à vous protéger des UV, le soleil peut également être un facteur de risque pour la santé auquel on ne pense pas toujours au volant d'une voiture cabriolet...
Les voitures cabriolet
Site destiné aux passionnés de voitures cabriolet, à toît rigide ou en toile, neuves ou d'occasion.
© 2010
Web Design by voitures cabriolet | Contact